LA PISCICULTURE DE LANGEAIS EST OUVERTE TOUS LES JOURS DE 8H À 18H (FERMÉE LE MARDI)

La truite : conditions & mode de reproduction

Les truites, qui font partie de la même famille que les saumons, remontent le courant de la rivière une fois par an pour se reproduire.

Pourquoi les truites remontent-elles le courant ?

Certaines truites vivent en rivière, en lac, et d’autres vivent en mer (comme les saumons). Une fois par an, elles remontent le courant de la rivière pour aller se reproduire. Elles ne vont pas n’importe où, elles se rendent à l’endroit même où elles sont nées. La raison de ce voyage est que les truites femelles vont chercher le milieu aquatique le plus propice à la fécondation de leurs œufs. Par exemple, les truites de mer remontent le courant des rivières, car les alevins ne peuvent pas se développer dans l’eau salée dans un premier temps. Les truites de rivière remontent aussi le courant pour trouver un lieu de ponte plus calme que les courants où elles vivent et se nourrissent habituellement.

Comment les truites remontent-elles le courant ?

Les truites remontent le courant de la rivière naturellement avec la force de leurs nageoires. La difficulté parvient lorsqu’elles arrivent à un seuil constitué de pierres ou d’une digue par exemple. C’est à ce moment-là que se produit quelque chose de spectaculaire. Les truites sautent pour franchir de l’eau. Les amateurs qui suivent les remontées de truites assistent à un véritable ballet aquatique. A ce propos, de plus en plus d’échelles à poissons naissent dans nos rivières pour faciliter la remontée en période de reproduction.

Comment les truites d'élevage se reproduisent-elles ?

Pour commencer, il est important de savoir que les truites pondent une seule fois par an (généralement de décembre à février). Or il est impossible de les laisser pondre en bassin sans risquer d’abîmer les œufs. Pour avoir une bonne production et mieux prendre soin des alevins, il est nécessaire de réaliser une fécondation à part dans un milieu adapté. Les œufs des femelles et les semences des mâles sont recueillis séparément. Un œuf de truite est fécondable une fois qu’il entre en contact avec l’eau. La fécondation se fait dans les clayettes, puis ils seront placés à l’abri de la lumière. Les alevins n’intègrent les bassins que lorsqu’ils seront prêts à recevoir leur nourriture de croissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.